»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Bain-de-Bretagne Les assassins présumés d'Erwan Montessora sont originaires de la région de Bain-de-Bretagne

Deux hommes ont été mis en examen pour assassinat. Ils sont soupçonnés d'avoir tué Erwan Montessora le 28 décembre dernier. Ils sont originaires de la région de Bain-de-Bretagne.

19/03/2017 à 10:53 par La Rédaction

6496879712b221e33946ad7bd0092506.jpg
Deux hommes ont été mis en examen pour assassinat. Erwan Montessora, 18 ans, avait été retrouvé dans un bidon qui flottait sur la Vilaine.

Trois jeunes hommes, deux majeurs et un mineur, ont été placés en détention provisoire. Deux d’entre eux viennent d’être mis en examen pour assassinat par le procureur de la République de Rennes. Le troisième a été mis en examen pour modification de scène de crime et recel de cadavre. Ils sont soupçonnés d’avoir torturé, tué et s’être débarrassé du corps du jeune Erwan Montessora le 28 décembre dernier. Pour une dette de stupéfiants de 3 000€, deux jeunes originaires de la région de Bain-de-Bretagne ont tué leur ami dans un appartement de Saint-Jacques-de-la-Lande (35). Un troisième est venu les aider à se débarrasser du corps.

Le procureur de la République de Rennes, lors d’une conférence de presse, n’a pas pu faire toute la lumière sur la mort du Rennais de 18 ans Erwan Montessora. “De nombreuses zones d’ombres subsistent”, a déclaré Nicolas Jacquet. Il s’agit notamment de savoir qui a porté les coups de couteau mortels. Un jeune homme de 19 ans originaire de Bain-de-Bretagne,  avait donné rendez-vous à son ami Erwan dans son appartement de Saint-Jacques-de-la-Lande, le soir du 28 décembre 2016. C’est le dernier jour où Erwan avait été vu vivant.

Sur place, il l’attendait avec un copain, mineur au moment des faits. Une dispute a éclaté entre les adolescents pour une histoire de cannabis et une bagarre s’est déclenchée. Un coup de couteau à la gorge a été porté sur Erwan mais le jeune de 19 ans rejette la faute sur le plus jeune. Ce dernier a fait valoir son droit au silence en garde à vue, et ne s’est pas exprimé sur les faits.

Ils ont ensuite été rejoints par un troisième copain, qui les a aidé à se débarrasser du corps en le plaçant dans un bidon vide qui sera jeté dans la Vilaine. L’instruction qui commence devra déterminer la chronologie exacte des faits, les raisons du déchaînement de violence qu’a subi Erwan et l’auteur des coups mortels. Les deux premiers hommes sont mis en examen pour “assassinat” et le troisième pour “modification de scène de crime” et “recel de cadavre”. L’enquête devra également dire comment trois jeunes “sans histoires” d’une petite commune rurale ont pu en arriver là. Les trois hommes ont été placés en détention provisoire.

CA / PressPepper

35470 Bain-de-Bretagne

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter